Éclaireuses et Éclaireurs de France

Les Éclaireuses et Éclaireurs de France (EEDF) sont un mouvement de jeunesse qui inscrit son histoire dans celle du scoutisme, de l’éducation populaire et de la famille.
A travers des méthodes pédagogiques actives, l’association défend des valeurs de laïcité, de démocratie, de solidarité, de coéducation et d’écocitoyenneté qui rejoignent celles de l’école publique.
Ouvert à tous dans le respect des convictions de chacun, mouvement laïque du scoutisme français, les Éclaireuses et Éclaireurs de France existent depuis 1911. L’association est reconnue d’utilité publique et agrée par l’éducation nationale.

… à sa complémentarité éducative avec l’école
Aujourd’hui, le ministère de l’éducation nationale reconnaît l’association en tant que partenaire de l’École publique (école primaire, collège et lycée) au travers de son projet éducatif global. 
L’association inscrit sa complémentarité éducative avec l’école à travers 2 approches :
  • L’aventure continue : l’accompagnement et l’animation d’enfants et de jeunes en accueil de scoutisme, mises en œuvre tout au long de l’année dans ses structures locales d’activité : groupes locaux, centres permanents, services vacances pour personnes en situation de handicap.
  • L’école de l’aventure : les propositions de scoutisme dans le temps scolaires et/ou périscolaires : L’association partage son savoir-faire et propose des animations et des projets à co-construire avec les équipes enseignantes.

Le projet éducatif des Éclaireuses et Éclaireurs de France est partie prenante de trois des sept piliers du socle commun de connaissances et de compétences que tous les jeunes doivent avoir acquis à l’issue de leur scolarité obligatoire : “la culture humaniste” ; “les compétences sociales et civiques” ; “l’autonomie et l’initiative”. 
Dans le projet du scoutisme laïque, la relation éducative évolue avec les tranches d’âge qui correspondent elles-mêmes aux différents cycles de l’école : lutins/louveteaux pour l’élémentaire ; éclais pour les collégiens ; aînés pour les lycéens ; jeunes adultes éclés dit JAE pour les jeunes de 18/25 ans.
  • La méthode scoute des Eclaireuses et éclaireurs de France favorise donc une continuité éducative (« l’aventure continue ») tout en permettant à chaque enfant de progresser individuellement. Elle permet aux enfants une stabilité : si le cadre scolaire évolue entre les cycles, ils vivent une responsabilisation et une relation éducative continue dans l’association.
    Cette continuité éducative entre chaque tranche d’âges apporte aux élèves, hors temps scolaires, des savoir-faire et savoir-être répondant à leur besoin d’apprentissage dans l’institution scolaire (observer, identifier, analyser, être curieux, ouvert, autonome, …).
  • Les activités, que l’association construit avec le corps enseignant dans le cadre du programme de « l’école de l’aventure », reposent sur les mêmes méthodes et les mêmes valeurs.
A titre d’exemple…
  • La formation éco-délégués : à destination des établissements en démarche de développement durable (E3D), cette formation vise à informer et à responsabiliser le jeune en étant porteur des projets de l'établissement (agenda 21, éco-école…).
  • L’apprentissage par le jeu : Ces interventions s'inscrivent généralement dans les parcours civiques d'éducation à la citoyenneté. Il s'agit de démarches pédagogiques innovantes qui s'articulent autour des différentes journées commémoratives ou de sensibilisation (semaine contre le racisme, journées des droits de l’enfant…)
  • Les classes de découvertes : Partir avec les Éclés dans un centre EEDF pour un séjour court ou long, c'est permettre aux élèves de vivre une aventure en dehors de la classe et d'aborder autrement le contenu disciplinaire.
Et encore… 
Les goûters philo, le rallye nature, les ateliers d’éducation à la paix, les explorateurs au collège, les classes campées…

Dans plusieurs régions, l’association propose aussi son savoir faire dans le domaine de la formation des enseignants et l’accompagnement des parents délégués.

Extrait de la convention pluriannuelle d’objectifs entre le Ministère de l’Éducation Nationale et les Éclaireurs et Éclaireuses de France :
L'association, laïque comme l’École publique, inscrit son projet éducatif en complémentarité de celle-ci. Elle a pour objet de former des citoyens par l’animation de groupes d’enfants et de jeunes selon les principes et la méthode du scoutisme. Ainsi, le projet des Éclaireuses Éclaireurs de France vise, dans une perspective d’éducation permanente, à contribuer au développement des enfants et des jeunes en les aidant à réaliser pleinement leurs possibilités physiques, intellectuelles, sociales et spirituelles en tant que personnes, que citoyens et que membres des communautés locales, nationales et internationales.
Les propositions pédagogiques articulent le travail d’équipe, la prise de responsabilité, la collaboration et le partage. Elles offrent un espace éducatif d’application, aux enfants, aux jeunes, aux parents, ainsi qu’à de nombreux enseignants. Le projet et les activités des EEDF offrent à chacun un cadre favorable, qui assure une passerelle, une liaison, entre la vie scolaire, la vie familiale et la vie sociale et civique.

Comments